Photos du Sud, votre photographe en Provence !

A l'extrémité sud-est de la Provence, déjà un petit air d'Italie...

A l’extrême sud-est du département des Alpes de Haute Provence, une fois franchies les gorges du Verdon, on peut rejoindre les Alpes par Saint André les Alpes puis Annot.

A Annot, on peut aussi continuer pour redescendre sur la Côte d’Azur en suivant le lit du Var, ce fleuve qui débouche dans la Méditerranée à environ 70 km de là tout près de Nice.
Au verrou étroit entre route des Alpes et fleuve Var, on découvre alors dans une vallée encaissée le village d’Entrevaux surmonté de sa citadelle.
Ce beau village médiéval est installé sur la rive gauche dans un lacet de la rivière.
Il est ceint de remparts et pour y accéder il vous faudra passer à pieds sur l’ancien pont levis de la porte royale.
Il est surmonté d’un rocher au sommet duquel est installée une citadelle chargée de défendre l’ancienne frontière du royaume de France.

Juste un peu d’histoire…

Antiquité : La cité gallo-romaine de Glanate était fondée à quelque distance en aval d’Entrevaux sur la voie prétorienne qui allait de Cimiez à Apt. Elle était le chef lieu du haut Var, du briançonnet et de l’Esteron. Au Vème siècle ce territoire formera l’évêché de Glandèves puis d’Entrevaux.
Moyen-âge : Après la destruction de Glandèves par les sarrazins au VIIIème siècle, la ville se transfère rive gauche sur une terrasse plus facilement défendable et à l’abri des crues. Interrivos apparaît en 1040, il deviendra Entrevaus, qui signifie « entre vallée ». 
Epoque moderne : En 1542, après la prise de la ville par Charles Quint, la population se révolte, égorge le gouverneur et se donne à la France. En remerciement, François 1er déclare Entrevaux « ville royale » ne dépendant que du roi et exemptée de taille (impôt). Située isolée à la frontière du royaume de France, la ville sera fortifiée par ordre de Richelieu mais aussi et surtout par Louis XIV qui chargera Vauban de superviser la fortification de cette place forte.
Révolution française : Entrevaux restera frontière de France jusqu’au rattachement de Nice à la France en 1860. Le train reliera Nice à Entrevaux en 1907 seulement.

Il faut imaginer que jusqu’au XIXème siècle, Entrevaux n’était relié au reste du monde que par un sentier muletier. Il faudra attendre 1873 pour qu’une route impériale fasse la liaison avec Nice !!!!

Ce que vous pourrez voir en vous promenant à Entrevaux…

Comme je vous l’ai dit, Entrevaux est un village fortifié situé sur une terrasse rocheuse dans une boucle du Var. Si aujourd’hui la commune ne compte qu’environ 950 habitants, cela était le double vers 1870 et pour loger tout ce monde, il a fallu construire en hauteur en sinuant dans des ruelles étroites.
Au niveau du style, c’est bien entendu une architecture du sud et on sent bien par la couleur des façades, les fenêtres aux volets à persiennes que l’on est entre Provence, Alpes, Côte d’Azur avec les prémices de la Ligurie et de l’Italie.
N’oubliez pas d’entrer dans la cathédrale et vous pourrez aussi en prenant le temps trouver des ambiances d’une autre époque, mais plus que des mots, voici quelques images.

A visiter :

Musée de la moto – au coeur du village un sympathique musée de motos anciennes – Page Facebook

Montée à la citadelle – Si le coeur vous en dit, doucement s’il fait chaud, montez les 156 mètres de dénivelé en parcourant les 800 mètres en 9 rampes successives. Prix 3€ en prenant un jeton au distributeur ou à l’office de tourisme durant les heures ouvrables.

A consulter sur le web :

Le site officiel du tourisme d’Entrevaux, moderne et bien fait, toutes les infos pour les hébergements, restaurants et activités.

Le train des Pignes – Une association maintient la circulation d’un train à vapeur entre Puget Thénier – Entrevaux – Annot. Un parfum de début de XXème siècle…

L’avis Photos du Sud :

Un beau village chargé d’histoire que vous trouverez « dans son jus ». C’est bien, mais c’est aussi dommage, le centre ancien mériterait plus de vie et de trouver une vocation. Nous ne sommes qu’à 60 km de Nice mais peu de gens connaissent cette perle, moi je verrais bien peut-être un avenir du côté des antiquités provençales…

Si vous passez à proximité d’Entrevaux, arrêtez-vous, il y a un parking près de la gare et prenez un moment pour visiter. A bientôt pour de nouvelles découvertes…

Fermer le menu
Fermer ce panneau