Photos du Sud, votre photographe en Provence !

Se promener en hiver à la nuit tombante dans les ruelles, toute une ambiance...

Lorsqu’on dit Vaison-la-Romaine, on a tendance a tout de suite penser, théâtre antique, ruines romaines.
Pourtant Vaison a aussi une riche histoire à d’autres époques, au moyen-âge par exemple.
C’est cette partie de la ville que je vous invite à découvrir aujourd’hui par une balade hivernale dans les calades pentues de la vieille ville de Vaison pour monter aux ruines de l’ancien château.
Le plus simple est de vous garer sur le parking au bord de l’Ouvèze juste en dessous du vieux pont romain.

Pont romain de Vaison la Romaine
Le pont romain de Vaison

On dit souvent « pont romain » à tort, mais dans le cas du pont de Vaison, c’est une autre histoire puisqu’il date du 1er siècle.
Construit au niveau d’un rétrécissement de l’Ouvèze, il est ancré de part et d’autre dans la roche, il relie le centre-ville (à droite) à la ville haute médiévale (à gauche).

Ce pont reste également dans les mémoires à cause de l’inondation de septembre 1992.
Ce 22 septembre, un « épisode cévenol » s’abat sur le bassin versant de l’Ouvèze.
La crue est énorme, arrivée dans le goulot d’étranglement du pont, l’eau monte et passe au dessus du parapet.
Résultat au moins 40 victimes.

Une fois passé le pont, à votre gauche, s’ouvre une porte et une rue qui monte vers la ville haute.
Prenez là, au bout de quelques centaines de mètres plusieurs ruelles vous inviteront à grimper vers le sommet du rocher.
Pour ma part j’ai pris la direction du beffroi qui était à l’époque intégré aux remparts médiévales.

Le pont de Vaison la Romaine
Passez sous la porte des anciennes remparts
Ruelles caladées de Vaison la Romaine
Ruelles caladées de Vaison

Une ruelle « caladée » c’est cela, un passage souvent pentu au sol appareillé de pierres fichées dans le sol, une calade c’est un ensemble de pierres calées les unes contre les autres.

Beffroi médiéval de Vaison la Romaine
Le beffroi de la ville médiévale

Ce beffroi est bâti sur la porte qui permettait d’accéder à la ville haute, un espace d’environ 3 hectares entouré de remparts. On peut encore voir l’emplacement du grand portail et de la herse qui fermait l’accès.

Maisons bourgeoises de Vaison la Romaine
Maisons nobles et bourgeoises

A l’intérieur des remparts se trouvaient de nombreuses et belles demeures nobles et bourgeoises comme celle-ci avec ses fenêtres à meneaux et ses portes ouvragées.

Eglise de la ville haute de Vaison la Romaine
L'église haute de Vaison

On y trouve aussi l’église haute, bien que la cathédrale soit de l’autre côté de l’Ouvèze, en 1464, l’évêque pour se protéger des pillages fait construire une église à l’abri des remparts. Juste à côté de cette église, ne manquez pas une petite placette ronde en surplomb de la ville et de l’Ouvèze avec une belle perspective sur le mont Ventoux.

Il est temps maintenant d’arriver aux ruines du château comtal.
Ce château a été construit en 1195 par Raymond VI, comte de Toulouse.
Il voulait par cette présence militaire affirmer son autorité sur les lieux face à l’évêque qui se comportait en seigneur de la ville.
Après l’épisode Cathare qui mis un terme à la maison de Toulouse, le château devint propriété papale.
Il n’en reste aujourd’hui que des ruines qui dominent toute la vallée et offre un panorama pour le moins intéressant.

Chateau comtal de Vaison la Romaine
Le château comtal de Vaison, but de cette balade médiévale

Une fois que vous aurez bien profité du paysage et fait le tour de ce vieux château, il ne vous restera plus qu’à redescendre, vous verrez c’est moins difficile que la montée.
Profitez-en pour flâner dans les ruelles, admirer les maisons de pierres et pourquoi pas vous arrêter sur une terrasse accueillante.

Dans les ruelles de Vaison

J’aime bien jeter un oeil par le petit bout de la lorgnette…

Le Ventoux depuis Vaison la Romaine
Vue sur le Ventoux depuis le château

Liens utiles :

Fermer le menu
Fermer ce panneau